Les alarmes incendie aident, autant, à  protéger les habitations que ses résidents. Le fait d’équiper son logement avec ce dispositif devient donc plus une nécessité qu’autre chose. Néanmoins, pour avoir des détails sur la réelle utilité de cet équipement, il est préférable de se pencher sur quelques points importants.

L’utilité des alarmes incendie :

S’équiper d’alarmes incendie, c’est prévenir les dégâts irréversibles que peut causer un feu.

Avant de déterminer les fonctions de cet outil, il faut savoir ce qu’il ne fait pas. Il ne permet pas de lutter contre les feux en les éteignant. Il a pour fonction de prévenir tout début d’incendie.

Pour ce, 2 types d’alarmes existent :

  • Celles qui détectent la fumée et s’enclenchent lorsqu’elle enregistre une trop grande quantité de fumée dans une pièce. Certains modèles relativement anciens, avaient comme défaut d’être trop sensibles. Aujourd’hui, il est possible de trouver des équivalents où ce souci a été revu. Ce qui ne l’empêche pas d’être efficace pour autant ;
  • Celles qui détectent les hausses de température trop importantes. Ce qui est la solution à la sensibilité de l’alarme avec détection de fumée.

Quel que soit le genre d’alarme, une fois activée, et lorsqu’elle détectera une anomalie, elle pourra prévenir les occupants de la maison ainsi que le voisinage.

Les alarmes incendie et leurs fonctions :

Dans certains pays, notamment la France, l’installation d’une alarme est obligatoire. Pour protéger les biens et la vie de tout individu, le dispositif doit être installé dans les logements.

Afin d’y parvenir, les alarmes incendie se déclinent en 4 types (type 1, type, 2, type, 3, type 4).

Les alarmes incendie selon les options :

Certaines alarmes incendie peuvent aussi être accompagnées par d’autres options ; de manière à optimiser davantage les fonctions dispositif.

Pour exemple, on peut citer les appareils qui détectent la température. Idéaux pour les endroits où la fumée est omniprésente ; comme le cas des pièces fréquentées par les fumeurs et la cuisine.

Des détecteurs peuvent être associés au dispositif de base :

  • Détecteur de gaz ;
  • Détecteur de monoxyde de carbone.

Pour que toute l’habitation profite des qualités d’une alarme, il est préférable de la positionner en hauteur ; de sorte que la fumée (qui remonte toujours), enclenche aussitôt le mécanisme.

Une alarme incendie peut également informer de tout incident via un transmetteur. Ainsi, dès enclenchement de l’alarme, le propriétaire (ou les résidents) et/ou l’agence de surveillance (pour le cas d’un abonnement) seront alertés.