La voiture est un bien vulnérable. Inutile de préciser que les effractions ou vols engendrent des dépenses, en plus d’autres tracas : réparations, déclarations, achats, etc. C’est pour éviter ce type de problème qu’il est indispensable de protéger son auto. Et quoi de mieux pour cela que l’alarme de voiture ? Afin de choisir le meilleur système, il faut avant tout les connaître.

L’alarme de voiture : les différents composants

Une alarme de voiture à un pouvoir dissuasif et protecteur. D’une part, la sirène alertera le voisinage, ce qui fera fuir le malfaiteur, et d’autre part, (si le voleur persiste), le dispositif bloquera le contact. Pour cette dernière, 3 possibilités :

  • Coupure instantanée ;
  • Coupure après premier arrêt ;
  • Coupure différée.

En règle générale, un système d’alarme pour voiture est composé d(e)’ :

  • une centrale : pour l’activation et la désactivation de l’alarme ;
  • une sirène : pour alerter en cas d’effraction ;
  • une/des télécommande(s) : pour agir directement sur la centrale par activation ou désactivation de l’alarme à distance ;
  • options : soit, des fonctionnalités en sus grâce auxquelles il est possible de personnaliser tous types d’alarme de voiture.

Les types d’alarmes pour voiture

Via la technologie toujours en constante évolution, des types d’alarme de voiture ne cessent d’apparaître. Aujourd’hui, on peut en dénombrer 4 sortes :

  • L’alarme après identification : ainsi, la sirène et toutes les autres fonctions de l’appareil s’activent lorsque des données précises (préalablement paramétrées par le propriétaire) ne sont pas fournies. Il peut s’agir de la voix (reconnaissance vocale), d’un code, de la réalisation d’une succession d’opérations, entrée de données biométriques, etc. ;
  • L’alarme par repérage GSM ou GPS : permet d’informer le propriétaire de la situation et de suivre le véhicule volé à la trace. Certains modèles offrent aussi la possibilité de l’immobilisation à distance.
  • L’alarme volumétrique : fait bénéficier d’un dispositif aussi utile pour l’intérieur que pour l’extérieur du véhicule. Cela est possible grâce à un détecteur de mouvements (changement de la pression de l’air, ultrason, hyperfréquence).
  • L’alarme périmétrique : s’actionne en cas d’ouverture du coffre, des portes et/ou du capot.

Les prix des alarmes

A part avec ses options et autres fonctions, les types d’alarme de voiture peuvent être catégorisés selon leurs prix.

Un système d’alarme pour voiture relativement basique coûtera dans les environs des 100 € (jusqu’à plusieurs milliers d’euros).

Un modèle haut de gamme vaudra dans les 400 € et plus.

Les dispositifs GPS fonctionnent par abonnement. Toute utilisation de cette alarme amènera donc au paiement de l’appareil et dudit abonnement.

En plus de ces coûts s’ajoutent aussi celui de l’installation, si tant est qu’on fasse appel à un professionnel.

Pour réduire les dépenses, il existe une autre alternative surtout tournée vers la dissuasion : il s’agit de l’alarme factice.