Les vols en tous genres et les détériorations causées par les effractions sont la hantise des entreprises. Les pertes ainsi que les dégâts causés par les intrusions peuvent être incommensurables, d’où la nécessité de choisir un dispositif  efficace. Pour sécuriser son entreprise, le système d’alarme intrusion est tout indiqué.

Pourquoi doit-on installer un système d’alarme ?

Bureaux, locaux commerciaux ou usines ; la question de la sécurité devrait toujours être une préoccupation. Pour sécuriser son entreprise, tout responsable doit penser à différents points et opter pour la meilleure solution. Malgré l’existence des dispositifs de renforcement des ouvertures et autres tactiques, le système d’alarme intrusion reste l’une des alternatives les plus efficaces.

Grâce à lui, il sera possible d(e)’ :

  • Prévenir et/ou de lutter contre les vols ;
  • Prévenir les détériorations de matériels ;
  • Limiter et/ou d’annihiler les pertes financières liées aux effractions ;
  • Protéger les personnes travaillant au sein de l’établissement ;
  • Identifier les intrus (via les systèmes de vidéosurveillance).

Un local correctement sécurisé constitue également un environnement serein pour la réalisation d’activités. Un endroit sécurisé impacte donc grandement sur la dynamique de groupe.

Quels sont les critères pour l’installation d’un système d’alarme ?

Pour sécuriser son entreprise de manière optimale, il faut choisir son système d’alarme selon quelques critères ; éléments que l’on peut exposer à un professionnel en cas de doute. Donc, avant de se lancer dans un projet, il faut recueillir des informations sur :

  • la taille du local (surface, nombre de pièces, étages, etc.) ;
  • la nature de l’équipement téléphonique ;
  • le réseau électrique (coupure, intensité, etc.);
  • le budget pour la sécurisation.

Ces paramètres entreront en ligne de compte pour le choix du dispositif idéal.

De quoi est composé un système d’alarme ?

Malgré les associations possibles, un système d’alarme intrusion pourra être composé d(e)’ :

  • une centrale avec transmetteur : elle sera en charge d’alerter les numéros préenregistrés en cas d’effraction. Ce sont entre autres, le numéro de téléphone du dirigeant de l’entreprise et la société de sécurité ;
  • caméras de surveillance ;
  • détecteurs ;
  • sirènes pour prévenir le voisinage et pour entraver la progression de l’intrus. Une sirène activée peut également avoir des propriétés dissuasives ;
  • clavier pour contrôler le dispositif (activation, alerte, appel automatique, codes, etc.) ;
  • télécommande pour pouvoir actionner les différentes options de l’installation à distance.